François Hollande Boussole principale du vote aux européennes

Parfois les réactions attendues de quelques mauvais penseurs peut-être un peu aigris , me booste un peu pour m’exprimer. Ils servent au moins à cela.

Pour commencer, analyser pertinemment une élection demande, selon moi, de l’avoir réellement menée . Car, dans ce cas,  on a été écouter la population, du mieux que l’on peut, en faisant du terrain, ce qui nous éclaire sur leurs actes et leur choix.

Là aussi j’adore les donneurs de leçon d’internet,  cachés derrière leur petit clavier, qui n’ont pas vu les habitants pour en débattre depuis des lustres, et nous assène de leurs phrases basées surtout sur leurs rancoeurs.

Alors, ces élections Européennes dont pendant de nombreux mois personne n’a parlé et ensuite durant un tout petit moment sont devenues importantes aux yeux de tous, que nous ont elles enseignées ?  Les électeurs ont légèrement moins boudé les urnes que prévu, peut être que si tous avions essayé réellement de les intéresser au sujet, certains auraient fait un autre choix. Enfin l’abstention est haute et pour moi il est essentiel d’y réfléchir.

Dans une élection, il y a à l’arrivée autant d’élus que de postes à pourvoir, donc pendant une soirée, l’abstention,  est devenue la vedette ( même pas complètement) mais dans les jours qui suivent elle est retournée aux oubliettes des commentateurs. Pour eux cela n’est qu’un temporaire épouvantail, ils s’y intéressent juste  avant les votes. Sur le fond les journalistes se foutent royalement de ce sujet , pourtant les causes de cette abstention sont un vrai débat.

Bien sûr le score du Front national fut l’évènement majeur et  cela a duré plusieurs jours , au rythme par exemple de Marine LePen pourra- t-elle constituer un groupe , tel ou tel parti de tel ou tel pays refuse de s’allier avec elle … , mais, rien de bien intéressant sur le sens du vote des français.

Le lien avec les autres pays européens n’a pratiquement pas été fait. Pourtant la progression d’un groupe se regarde en fonction de l’ensemble des pays, pas de nous seul. Donc rien  n’a été fait pour faire voter, et rien, pour réfléchir derrière au sens de ce vote.

Ce qui a fait en France , le résultat de cette élection, c’est bien la politique catastrophique de François Hollande, les électeurs en ont fait leur boussole de vote , c’était l’axe central de l’élection. En effet, peu de gens se sont déplacés pour l’Europe mais bien pour sanctionner la politique du président et de son gouvernement, et ce, quelque fut le choix fait par les électeurs.

Le PS le plus grand perdant de l’élection, celui qui subit le plus gros échec, a donc enregistré un revers plus important que ce que l’ont pressentait, EELV a effectué un recul certainement lié à sa non rupture avec le pouvoir en place et avec le Parti socialiste. Les deux plus grosses chutes ont gouverné ensemble jusqu’aux municipales.

La droite traditionnelle n’en a pas profité , la population n’arrête pas de répéter qu’elle ne voit plus de différence entre la gauche et la droite , la droite a donc reculé ne proposant pas autre chose que la même politique que le gouvernement actuel. Comment s’y retrouver …

Le Front de Gauche n’a pas subi de recul, c’est le seul groupe à gauche dans ce cas, mais son manque de stratégie globale et donc de lisibilité face au gouvernement , épisodes désastreux des alliances aux municipales, ne lui a pas permis de progresser . J’aurai le temps de revenir sur les réflexions autour du FDG et les exemples qui nous démontrent que la vision de Jean-Luc Mélenchon, entre autres, sur les municipales semblait être la bonne.

Reste donc celle qui passe pour anti Système alors qu’elle en est un pur produit : Marine Le Pen , elle a bénéficié de tous ces rejets, de toutes ces incompréhensions , de la campagne trop courte qui n’a pas laissé le temps aux militants de voir assez de personnes pour parler de l’importance de ce vote, et ne pas laisser la télévision être le seul vecteur d’information dans ce domaine. La seule qui voit son pourcentage réellement progressé .

Pour Marine Le Pen comme pour les autres la comparaison avec les électeurs de 2012 est en chute et on pourrait pour chacun écrire seul tant de % des électeurs de 2012 ont voté pour, normal le nombre de votants est largement inférieur. Ce n’est donc pas une comparaison fiable.

Pour  terminer , il est clair si l’on regarde la motivation des gens et les résultats que François Hollande et sa politique ont bien été la boussole principale de cette élection. Malheureusement , il continue et sa réforme territoriale menée de façon très peu démocratique nous le démontre. Je reviendrai certainement sur cette réforme dans les jours qui viennent.

 

 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.