Les luttes sont différentes pourtant elles se ressemblent

DSC_6507_modifié-1Tous les jours dans notre pays des salariés sont en lutte. D’un bout à l’autre de la France les conflits sociaux se multiplient. La semaine dernière je me suis rendue à la manifestation des Hospitaliers « contre l’Hostérité » et à celle des pilotes d’Air France contre le démantèlement de leur entreprise, je reviendrai dans les jours qui viennent sur ces luttes.

Cette semaine a commencé pour moi avec les employés de Corbeil-Essonnes qui continuent leur grève reconductible, avec ce midi une belle mobilisation des animateurs ( on est mercredi) qui ont rappelé que la réforme des rythmes scolaires avait détérioré leurs conditions de travail.

Puis aujouDSC_6525brd’hui,  je suis allée avec Philippe Juraver, secrétaire National du Parti de Gauche en charge du secteur entreprises et luttes sociales, à la rencontre des employés de l’entreprise Mistergoodeal à Chilly-Mazarin. Ces derniers font face au déménagement partiel de leurs emplois .  La direction se moque bien de leur vie de famille , du lieu de scolarisation de leurs enfants , ils doivent aller travailler à l’autre bout de l’Ile de France (vous trouverez en photo dans la galerie leurs tracts).

Notre journée s’est poursuivie par un soutien à Mamadou Camara chauffeur de bus de Transevry  . Peut-être vous en souvenez vous , il y a un an les chauffeurs de la Transevry s’étaient mobilisés car leur entreprise n’appliquait pas la bonne convention et le tribunal leur avait donné raison. Mamadou était un des leaders syndicaux du mouvement , aujourd’hui il rencontrait la direction qui depuis cherche à le licencier. Notre camarade David Ammar de Morsang-sur Orge qui suit avec nous ce dossier depuis l’an dernier était lui aussi présent dans cette action de soutien.

Tous ces mouvements qui paraissent avoir des causes différentes se ressemblent beaucoup , chaque fois les employeurs mettent en avant des économies, pour mettre à mal le personnel, chaque fois leurs conditions de travail et de vie ne sont pas prises en compte. Souvent les syndicalistes sont montrés du doigt et mis sur la sellette.

Derrière cela une société capitaliste ou l’intérêt d’un tout petit nombre passe avant l’intérêt général. Penser aux salariés de Mistergooddeal imaginer le temps de transport supplémentaire et le temps perdu sur la vie de famille (après on nous parlera rythme de l’enfant…) et s’ils refusent, allez hop , un petit tour à pôle emploi avec tout ce que cela entraîne, aucun respect .

De plus en plus les employeurs se croient tout permis , on oppose les salariés les uns aux autres , on essaie de remonter le citoyen lambda contre les grévistes , alors qu’il pourrait très vite se retrouver à leur place, et qu’à travers leurs luttes c’est presque toujours l’intérêt de tous qu’ils défendent finalement.

Le bel exemple montré sur Corbeil-Essonnes par les parents venus soutenir le personnel , car l’intérêt de leurs enfants c’est du personnel qui peut travailler correctement, est celui à mettre en avant .

Notre intérêt à tous est de nous soutenir les uns les autres pas de nous opposer, les puissants eux ne nous feront pas de cadeaux et essaieront de nous diviser pour nous affaiblir. C’est en faisant cause commune que nous serons plus fort. Soyons solidaires pour le bien du plus grand nombre.

Luttes

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.