14 avril 2024

Un soir au Conseil Municipal

Mercredi 6 juin 18h30 c’est l’heure du début du conseil municipal dans cette bonne ville de Corbeil-Essonnes . Ce soir , est ce que le 6 juin a inspiré les corbeil-essonnois? Il y a beaucoup de monde et en général c’est le signe d’un problème.

Pour accéder à la salle ce n’est déjà pas simple, en effet devant la mairie les éducateurs de l‘APSCE distribuent un tract, leur association est dissoute par le maire et ils sont tous licenciés. Après cette première rencontre ce sont les parents et les professeurs du conservatoire de musique qui se font remarquer, là aussi il y a des licenciements de personnel, auxquels s’ajoute un blocage des inscriptions( pas de nouveau l’an prochain).

Monsieur PIRIOU intervient et demande au maire de permettre aux représentants des deux groupes de s’exprimer, mais Monsieur Dassault ne veut pas. Il y a un mois pourtant il a permis au groupe Bouygues de présenter son programme pour la papeterie, rien ne l’empêche donc légalement de donner la parole à ces personnes. Monsieur PICARD fait la même demande que Monsieur PIRIOU, il obtient le même refus.

Tous deux très applaudis, donnent leur vision d’une ville et soulignent l’importance de la culture dans celle –çi. Au Passage ils font remarquer que la suppression des postes ne figurait pas au budget 2007 et s’interrogent sur l’état réel du budget toujours en étude auprès de la Chambre Régionale des Comptes. Madame MERESSE, a comme la loi le permet, posé la semaine dernière une question sur le conservatoire et son avenir. Puis, elle rappelle que ce qui attire les gens et les décident à venir habiter une ville, c’est entre autre l accès à la musique, à la danse, à des écoles et des centres de loisirs en bon état, à des médiathèques elle apuie sur le fait que tous ces services sont l’âme du vivre ensemble dans une commune. La réponse de Monsieur le maire est surprenante, il explique que la commision d’arbitrage a du choisir de faire des économies et le conservatoire coûte cher , il ajoute “je ne veux pas que l’on m’accuse de ne pas savoir gérer la ville”. Ensuite sous les huées des manifestants il met fin à la discussion. C’est le moment choisi par un troisième groupe, plus surprenant et inattendu, des supporters du FC NANTES venu exprimer leur colère à Monsieur Dassault propriétaire du Club qui après plus de quarante ans va quittés l’élite du football pour la deuxième division. Un des plus grand club de ce pays a eu le malheur de croiser Monsieur Serge DASSAULT et voilà le résultat. Ces suporters sont venus demander à Monsieur DASSAULT de vendre ce club qu’il a acheté par hasard au milieu de nombreux journaux français.


http://gripondcassetoi.blogspot.com
(blog de ces supporters comme indiqué sur l’image)

Décidément Monsieur le Maire ne semble pas plus doué dans le football que dans la gestion d’une commune.

Monsieur DASSAULT refusant le débat sur l’avenir du conservatoire, les élus de l’opposition déjà cités ont quittés la salle en compagnie de la presque totalité du public. Une discussion s’est alors engagée entre ces derniers sur le parvis de l’hôtel de ville. Une manifestation est prévue samedi 9 juin, rassemblement devant le conservatoire à 16 heures, pour en savoir plus sur cette manifestation

 


 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.