La parité, ok , mais juste par obligation légale

affiche_greceNous y sommes , dimanche aura lieu le 1er tour des élections départementales. Le nouveau mode de scrutin a peu été expliqué aux électeurs et c’est bien dommage. Présenté comme un plus pour la parité ( c’est vrai qu’il y aura autant de femmes que d’hommes élus), la pratique nous montre que les femmes sont pendant cette campagne trop souvent relayées en faire valoir, comme posées à coté de leur binôme toujours plus important qu’elles ne le sont.  La manière de les présenter en dit long.

On retrouve tous les clichés sexistes dans les documents ( Les femmes chez les parents d’élèves, les hommes chefs d’entreprises …), certains candidats ont malgré tout évité ce type de caricature dans leur propagande électorale et sur ce point je ne peux que leur exprimer de la reconnaissance.

Quand je dois aller voter je le fais pour les idées exprimées dans les tracts, pour la politique défendue, les digressions dans les CV en général dans le CV féminin ne sont d’aucune utilité pour cela.

Je viens de recevoir les circulaires officielles des candidats-tes de mon canton (Corbeil-Essonnes,  Echarcon, Lisses, Villabé) et je n’ai qu’une chose à en dire , c’est désespérant, je pourrais en rire si nous ne vivions pas dans une situation de crise et que beaucoup trop de gens étaient dans la détresse.

Chez moi, rien , rien pour espérer changer vraiment les choses , rien de convaincant pour dire une autre voie est possible. L’impression d’un vide total .

Allez mon canton n’est heureusement pas la France et je souhaite bonne chance pour dimanche à tous mes camarades en Essonne et ailleurs qui proposent vraiment une autre voie et qui donnent de leur temps pour vraiment se battre contre le capitalisme . Une gauche de combat , une gauche qui ne baisse pas les bras , si elle n’est pas là dans mon canton , elle est présente en nombre ailleurs en France et cela me redonne un peu le sourire.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.