16 juillet 2024

Un adjoint au maire fait des vagues

Jean-François Bayle, adjoint au maire de la ville de  Corbeil-Essonnes, a simplement envoyé une lettre de démission à Serge Dassault.

Mais, le plus étrange n’est pas qu’il y ait des désaccords entre le Maire et ses adjoints ou conseillers municipaux, les bruits à ce sujet sont nombreux dans notre ville. Non, le plus bizarre c’est que cette démission ne prendra effet que si …….

 

Nous avons donc affaire cette fois à un élu qui en quelque sorte fait un chantage. Si vous ne faites pas ceci, je démissionne . Monsieur Bayle, même si le sujet est important pour vous, ce type de décision se prend de façon plus directe.

Si vous n’êtes pas d’accord démissionné.

En effet, je ne connais pas le dossier qui vous pousse à agir ainsi, mais si vous êtes minoritaire sur un dossier, votre comportement pourrait passer pour peu démocratique. Car si le maire agissait contre la majorité, alors vous auriez imposé votre point de vue de force.

 

3 réflexions sur « Un adjoint au maire fait des vagues »

  1. Alors, le chantage a-t-il marché? Quand on voit les points 3.3 et 3.2 du l’ordre du jour (suppression par mesure d’économie des postes de controleur de gestion et de chargé de mission) , on comprend mal que notre pauvre argent de contribuable serve à revaloriser le salaire du nouveau directeur des services.
    Cet argent a déjà servi à remplacer les véhicules de certains agents de la mairie, que l’on voit circuler dans Corbeil-Essonnes en voiture de fonction, certaines garées à plus de 80 kms de Corbeil-Essonnes. Pour etre équitable, il aurait pu servir à acheter une balayeuse mécanique pour nettoyer la ville, qui est une décharge à ciel ouvert

  2. Monsieur Bayle n’était pas seul, un nombre important d’élus a donc demandé le vote à bulletin secret et la délibération concernée a été retiré.
    affaires à suivre…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.