14 juillet 2024

Journal de campagne 8 : La campagne est finie …

Le résultat est tombé, les militants et il faut les saluer ont consacré de nombreuses heures à cette campagne, des heures prises sur leur temps personnel, qu’ils mettent au service d’une cause commune. Je voulais commencer cette note par eux, car qu’il pleuve, qu’il neige, ils ont fait un travail de titans contre un système dont l’ampleur nous dépasse.
Oui, le système  a de nouveau fonctionné, et il y a des matins ou au réveil, on préfère être dans le camp des perdants que s’imaginer gagner avec un système qui détruit et broient les humains. Des matins ou en se regardant dans la glace on est fier de défendre des idées et de respecter les règles de notre république.

 La gauche était unie et cela ne suffit pas a battre un système qui gangrène le coeur de notre cité, mais de cela tirons une leçon, que chacun mette son orgueil de côté, nous avons milité  tous ensemble à gauche, et nos différences ont certainement été trop effacées pour que l’électorat de chacun s’y retrouve. Mais nous avons milité malgré ces différences, alors essayons à présent de nous souvenir que si nous ne sommes pas d’accord sur certains points idéologiques, ce que nous devons faire c’est défendre chacun notre point de vue sans s’attaquer à la personne qui porte une idée différente de la notre. Je parle là uniquement de ceux qui se battent réellement sur le terrain des idées, les autres laissons les dans leur voyoucratie ou dans leur guerre de pouvoir et d’Ego.

Camarades de gauche, à Corbeil-Essonnes un système symbolique du capitalisme le plus dur, est en place car c’est le pouvoir de l’argent qui parle, celui de riche qui devient propriétaire du pauvre, pour permettre de laisser en place une politique lui permettant de s’enrichir toujours plus sur le dos de la population.
Camarade de gauche, il faut réveiller les consciences, et les discours trop lisses ou trop consensuels ne seront dans ce cas d’aucune utilité. Ne baissons pas les bras, analysons nos erreurs car c’est le seul moyen de ne pas les reproduire à nouveau. Allons de l’avant, nous sommes solides et nous l’avons prouvé, cette lutte contre le pouvoir de l’argent nous renforce collectivement et individuellement de jour en jour.
Il faut que la gauche  s’affirme face à une droite dure et une extrême droite qui progresse dans le pays. Il faut relever le défi de l’écoute, et proposer  un programme de gauche qui change vraiment la vie des gens.

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.