14 juillet 2024

Un 18 juin humide

Eh bien on peut dire que ce 18 juin 2011 fut plutôt arrosé. Ce matin avait lieu la commémoration  de l’appel du 18 juin et elle ne fut pas ordinaire. Dès le départ du cortège de la mairie, des gouttes de pluies se mirent à tomber. Plus nous avancions vers le monument au mort, plus la pluie était importante. Arrivée au square Crété nous nous sommes tous abrités sous les arbres avant que la décision de rejoindre Charlotte Ansart ne soit prise, et c’est à l’intérieur de cette dernière qu’a eu lieu la plus grande partie de la cérémonie.

Autre originalité, c’est le Maire qui fit office de maitre de cérémonie, seuls deux discours furent prononcés, puis nous sommes retournés au monument au mort pour le dépôt de gerbes, par chance le soleil avait fait son retour. Donc une cérémonie originale, simple et courte.

A 17 h avait lieu ce que l’on nous avait annoncé comme l’inauguration du mois du jazz. Sorraya Khediri représentait le maire retenu ailleurs. Mais aucun vrai discours d’inauguration, juste des remerciements et une annonce des concerts du week-end, et là de nouveau la pluie fut présente.

Un samedi humide qui nous empêcha d’apprécier complètement la musique en plein air, dommage.

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.