29 mai 2024

Front de Gauche 1ère circonscription de l’Essonne : Regardons les chiffres !

A la fin de cette période électorale, il est intéressant de regarder les résultats et l’évolution du score du Front de Gauche dans la 1ere circonscription de l’Essonne. Je n’ai pas pour habitude de jouer les autruches et de me mentir à moi-même et aux autres en publiant sur ce blog, et je ne vais pas commencer aujourd’hui. Beaucoup de chiffres composent ce billet, ce qui peut paraître rébarbatif, mais c’est un exercice nécessaire à l’analyse des résultats.

Le résultat de la présidentielle fut plutôt satisfaisant, même si la dynamique finale avait fini par griser un peu les militants, qui commençaient à rêver d’un score plus élevé. Le positif c’est que la dynamique a pris, le Front de Gauche s’est réellement inscrit dans le paysage électoral français comme la deuxième force de Gauche et comme une force en progression.   Les législatives viennent de mettre en avant un gros défaut dans notre système électoral et le côté antidémocratique du scrutin majoritaire à deux tours. Cela nous est démontré par la répartition des sièges à « Gauche » qui ne représentent vraiment pas le pourcentage de voix obtenues par les différentes composantes de cette « Gauche » lors de cette élection.

Sur notre circonscription maintenant, je dirais que ce n’est pas terrible. Bien sûr comparé au score du PCF de 2007, c’est une progression et cela nous montre que le FDG cela marche. Mais au regard de la dynamique des présidentielles c’est un petit échec il faut bien le reconnaître. Toutes les communes de notre circonscription n’ont pas la même évolution, il est donc bon de regarder de plus près ces évolutions.   Depuis la création du Front de Gauche fin 2008, après la naissance du Parti de Gauche, nous avons vécu plusieurs scrutins.

Tout d’abord les élections Européennes : Le score national du Front de Gauche était de 6,32 %, celui sur la région de 6,05 % et pour notre département il était de 7,04 %. Que constations-nous dans nos 6 communes ? 2 étaient au-dessus de ces scores : Lisses avec 7,99 %, Villabé avec 10,99 % et Corbeil-Essonnes avec 11,64 %.

Voyons ensuite les élections régionales : Le score national était de 5,84 %, celui d’Ile de France de 6,55 % et celui de l’Essonne de 6,51 %. Dans nos communes : Bondoufle 4,42 %, Corbeil-Essonnes 11,26 %, Courcouronnes 5,51 %, Évry 6,40 %, Lisses 6,01 % et Villabé 10,99 %.

Lors des présidentielles nous étions satisfaits de la progression sur la circonscription avec un score de 14,23 %, score supérieur au score national qui  fut de 11,10 %, supérieur aussi aux scores régionaux de 11,84 % et départemental 12,26 %. Par Ville cela donnait les scores suivant : Bondoufle 9,81 %, Corbeil-Essonnes 15,77 %, Courcouronnes 11,89 %, Évry 14,93 %, Lisses 13,47 % et Villabé 15,49 %.

Alors, nous pouvions pour l’élection législative espérer un score proche des 10 % sur la circonscription, puisque nationalement le recul fut de 4,19 %. Malheureusement, ce ne fut pas le cas. Le score de 7,7 % fut bien sûr légèrement supérieur au score national 6,91 %, mais un recul de 6,53 % sur la circonscription ne peut que nous amener à regarder d’où vient cette faiblesse du résultat. A Bondoufle le FDG réalise un score de 4,39 % soit pratiquement le score obtenu lors des élections régionales et un point de moins qu’aux Européennes, Courcouronnes un léger mieux par rapport aux Européennes et aux régionales avec 6,41 %, à Lisses un recul par rapport aux Européennes, mais un score presque identique aux régionales avec cette fois 5,92 %, à Évry 7,70 % une légère augmentation du score des régionales et des Européennes, recul de plus d’un point par rapport aux Européennes et aux régionales à Villabé 9,49 % et surtout, près de deux points de recul pour Corbeil-Essonnes sur les scores des élections régionales et Européennes.

Le résultat : le gros retrait de notre circonscription est donc en grande partie dû à la ville de Corbeil-Essonnes. Il va donc falloir réfléchir à ce qui n’a pas fonctionné sur notre circonscription qui subit un recul bien trop important, et surtout sur nos deux plus grandes villes.

En ce qui concerne la ville de Corbeil-Essonnes lors des élections précédentes : Le score était supérieur aux scores nationaux de 4,67 % pour les présidentielles et de 5, 32, et 5,42 % pour les européennes et les régionales. Or, cette fois le score n’est supérieur que de 2,98 %. Nous allons devoir travailler bureau par bureau pour comprendre ce phénomène, mais aussi nous attaquer aux autres causes de cette faiblesse.

Faire progresser le Front de gauche dans cette ville passera j’en suis sür, par une volonté de rassembler les forces qui le composent, les structurer de manière à ce que toutes s’y retrouvent respectées et considérées. Si ces conditions ne sont pas remplies, je crains que le score ne s’affaiblisse encore, alors que les habitants de Corbeil-Essonnes soutiennent depuis longtemps notre démarche et qu’ils méritent que nous construisions un Front de Gauche digne de l’espérance donnée lors des présidentielles.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.