14 avril 2024

Des élèves sans enseignant

Ce matin  malgré le froid, des parents mécontents avaient décidé de faire connaître la situation de leurs enfants .

Je suis allée les rencontrer et je tenais à vous informer de ce qui les a poussé à cette action.

Depuis la mi-janvier l’enseignante de grande section est en congé maternité, rien d’anormal à cela. 

Le problème, c’est qu’elle n’est pas remplacée. Les parents se sont donc mobilisés pour que leur enfants ne restent pas sans professeur. Une pétition circule actuellement auprès des parents et a recueilli plus de 120 signatures.

Dans cette pétition que vous pourrez trouver en pièce jointe, on apprend que les services de l’inspection académique ont répondu qu’il y avait en tout 7 congés maternité non remplacés dans la seule ville de Corbeil-Essonnes.

A cela s’ajoute des élèves de cours préparatoire qui  ont vu se succéder 7 remplaçants ces dernières semaines. Sans remettre en cause la qualité de ces enseignants, nous pouvons nous demander,  comment est assuré le suivi dans les apprentissages dans de telles conditions ?

On nous parle beaucoup actuellement de réformer les rythmes scolaires, de tenir compte des enfants etc… Mais le minimum pour un élève c’est d’avoir un professeur pour lui donner l’accès aux savoirs, savoirs qui libèrent, alors que l’ignorance elle asservit.

Comment l’école pourrait elle remplir sa mission, éduquer, qualifier, émanciper, sans avoir les moyens nécessaires, dans ce cas le minimum : un enseignant.

Je n’ose imaginer le nombre de classes qui vivent la même situation dans notre pays. Mais il est urgent que Monsieur Peillon, ministre de l’éducation nationale, mette en oeuvre une politique de recrutement qui permette à chaque classe d’avoir un professeur, et qui donne à ces derniers les moyens d’enseigner dans les meilleures conditions possibles.

 La pétition 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.