16 juillet 2024

Salaires des Grands patrons + 24% et les Français …

Ces derniers jours nous avons entendu parler de nombreuses augmentations, le prix de l’énergie, les loyers et les charges, le coût de la santé … tout semble augmenter.

Mais malheureusement tout n’augmente pas, si le coût de la vie est en augmentation, les revenus  des français eux ne le sont pas.

Bien sûr, comme pour toutes les règles, il y a la des exceptions.

En effet, alors qu’on nous annonce  que le nombre de français surendettés est en forte augmentation, + 17 % en 3 mois,  nous apprenons le même jour que les patrons du CAC 40 ont vu leur salaires progresser de 24%. Voila ce qu’on appelle une société égalitaire dans le vocabulaire de certains de nos dirigeants je présume.

Les français sont surendettés  et ce qui pèse le plus dans les dépenses des ménages est le logement. Il est vrai que les loyers et les charges locatives ne cessent d’augmenter et pendant ce temps monsieur Rollier, PDG de chez Michelin s’accorde  4 500 000 € de salaire annuel (+505% en 1 an).

Autres causes de surendettement  pour nos concitoyens, l’énergie, le prix du gaz, de l’électricité et du pétrole subissent de forte poussées vers le haut, ce qui prend une place de plus en plus importante dans les dépenses des ménages et l’on constate que Monsieur De Margerie, PDG du groupe  Total, s’est vu attribuer un salaire annuel  de 3008 122€ (+ 13% en 1 an) bel équilibre.

Et ce ne sont bien sur que deux exemples, Monsieur Agon, DG de L’Oréal, a touché en 2010 la somme de 3 780 000 € (+ 18% en 1 an) et même s’il  » le valait bien »  cela reste choquant comparer au gel du point d’indice des fonctionnaires qui, pour certains, touchent le SMIC et à qui il  faut 20 ans pour atteindre 1500€ de salaire.

Monsieur Riboux, PDG de Danone, dont le salaire 2010 a atteint 4 392 750 € a  fait l’effort de ne pas s’augmenter l’an dernier, mais si on redistribuait la somme qu’il touche aux retraités qui ont vu leur revenus stagner, combien d’entre eux pourraient vivre simplement une retraite normale et paisible.

Et oui, pour certains tout augmente, pour d’autres c’est toujours ceinture. Rappelez vous Louis Gallois, qui faute de crise n’avait pas touché de bonus en 2008 et 2009, et nous l’avait fait savoir. Et bien  cette année il a empoché 2,63 M€, soit une hausse de 193%.

Alors, de l’argent il y en a et on voit ou nous pouvons le trouver pour le redistribuer.

Pour une république vraiment égalitaire : « VITE UN SALAIRE MAXIMUN »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.