14 juillet 2024

Hôpital, Conseil Municipal ….

Jeudi dernier, les personnels de l’hôpital Sud Francilien organisaient une manifestation sur le site même de ce grand « vaisseau vide » ou l’on compte au moins 8000 malfaçons.

Deux cortèges se sont formés à 10h30, l’un devant L’hôpital Louise Michel à Courcouronnes, l’autre devant l’hôpital Gilles de Corbeil.

Les deux convois se sont dirigés vers le nouveau bâtiment où vers 12h30 ont eut lieu des prises de paroles.

Le front de gauche et en particulier le parti de gauche était fortement représenté dans ce rassemblement.

J’y étais présente, comme Bruno Piriou, conseiller général PC et François Delapierre, conseiller régional et directeur de campagne de Jean-Luc Mélenchon pour les élections présidentielles.

Nous avons par notre présence, non seulement apporté notre soutien au personnel en lutte, mais aussi défendu une autre vision du système de santé public et de l’hôpital public. Rappelant que lorsque le privé rentre dans ce type de projet c’est pour faire des profits qui sont redistribués à des actionnaires sur le dos des contribuables, et des malades.

La lutte va continuer dans les prochaines semaines pour que cet hôpital ouvre dans des conditions de sécurité totale, et pour le front de gauche pour que la santé ne soit pas une marchandise.

Hier soir, se tenait le conseil municipal, et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il fut mouvementé. A la demande de l’opposition un représentant du personnel de l’usine hélio Corbeil  a pu faire des propositions et demander au maire d’intervenir pour que le dossier les concernant soit pris en charge par le tribunal d’Evry en lieu et place de celui de Meaux .

Le début de séance fut ensuite très brouillon. Des interventions ou divers sujets comme l’hôpital, les emprunts toxiques pris par la ville se côtoyaient.

Puis une délibération surprise nous fut distribuée. Il s’agissait de voter contre le schéma départemental de l’intercommunalité proposé par le préfet.

Ce dossier faisant 50 pages, sans avoir de débat précis en amont sur les raisons de voter contre un projet qui pour notre agglomération verrait comme modification l’entrée de Saintry/ Seine et Morsang/ Seine, nous avons refusé de voter. Nous demandions un vrai débat et le temps de prendre connaissance du dossier.

Après une heure 30 chaotique, nous entamions enfin l’ordre du jour. Je me permis sur le compte rendu de rappeler à Monsieur Bayle notre échange de la dernière fois sur la régie publique de l’eau qui selon lui entretiendrait moins bien les réseaux que le privé. Allégation réfutée par le fiml « Water makes money  » très complet dans sa démonstration. Et de lui faire remarquer que suite aux fuites de la nationale 7, apprendre qu’alors que nous ne sommes pas en régie publique, apprendre que nos réseaux sont vétustes a quelques chose de cocasse.

Nous avons aussi longuement débattu sur un dossier, qui fera je pense couler beaucoup d’encre, le choix du partenariat public/privé pour la construction de la nouvelle école Paul Langevin. Après l’exemple de réussite qu’est l’hôpital Sud Francilien nous avons de quoi nous inquiéter. Après la santé, privatisons l’école…

Je suis de nouveau intervenu pour m’inquiéter de la situation du boulevard Allende à Montconseil, laissé à l’abandon par l’entreprise qui faisait les travaux, et ou l’on m’a signalé deux chutes de personnes âgées sur les trottoirs troués. De nouveau aucune réponse ne m’a été apporté.

Je reviendrais sur d’autres point de ce conseil dans les jours qui viennent .

Une réflexion sur « Hôpital, Conseil Municipal …. »

  1. Au sujet des chutes de personnes dans la ville, il y a eu aussi une dame qui est tombée devant le pont de l’Essonne place du marché. Et ceci en raison des trous dans la chaussée, suite aux pavés déchaussés qui ont été enlevés. J’ai moi-même failli tomber en voulant regarder les matelas près du pont de l’Essonne. D’après le marchand de matelas , cette dame s’est fait très mal. Il a fallu appeler les pompiers et la police. Et pourtant, plus d’un mois après, ce n’est toujours pas réparé.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.