14 juillet 2024

Solidarité avec le peuple grec

Aujourd’hui nous sommes tous concernés par ce qui se passe sur les rives de la Méditerranée. La finance asphyxie un pays et surtout à travers lui un peuple. Les banques en réclamant des intérêts faramineux ont condamné la Grèce à la faillite.

Aujourd’hui  le plan d’austérité de l’union européenne et du FMI imposé aux grecs est dangereux pour la population et ne résout en aucun cas les problèmes économiques de ce pays.

Une baisse de 22 % du salaire minimum qui passe ainsi à 586 euros brut sur 14 mois, pour le salaire minimum des jeunes c’est 32 % de baisse, les pensions de retraite elles aussi vont baisser de manière draconienne. Autre mesure, 15 000 fonctionnaires en moins, cela pour un pays de moins de 12 millions d’habitants,  en parallèle de ces baisses la soupe populaire grecque voit bien sûr, sa fréquentation se multiplier.

Mais comment peut-on penser que de telles mesures vont améliorer la situation ? Les grecs vont être asphyxiés, ils ne pourront dépenser l’argent qu’ils n’ont pas, et comment fonctionnera alors l’économie  d’un pays que les grands financiers de ce monde ont décidé de sacrifier  ?

Comment peut-on soutenir un tel plan de rigueur ? La prise de position de François Hollande est désespérante, dire que le parlement grec devait voter ce texte et pressurisé ainsi un peuple, à quoi doit-on s’attendre alors si ce dernier devenait président de la république ? Ce  positionnement n’a vraiment rien de rassurant pour le peuple français.

Hier soir le peuple a montré  sa colère et il a  raison.

Pourquoi le peuple devrait il payer pour une situation dont il n’est pas responsable , c’est aux riches qu’il faut faire payer la crise que traverse le monde.

Hier en brûlant des banques ou des établissements comme le starbuck café, les grecs ne se sont pas trompés d’adversaire, l’ennemi c’est la finance et tous ceux qui se remplissent les poches pendant qu’ils vident les nôtres.

Soyons solidaire du peuple grec, leur sort sera bientôt celui d’autres peuples, nous sommes tous des proies pour les financiers .

 

Alors résistons à la finance et pour ceux qui le peuvent en soutien à un peuple

rendez-vous place d’Uruguay, à quelques pas de l’ambassade grecque et

du bureau du FMI à 18h30 

Aujourd’hui nous sommes  tous grecs

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.